Séverine Lièvre, Fixé sous verre, sculpture, installations

Séverine Lièvre est présente au Village d'Artistes aux heures d'ouverture les dimanches et jour férié du mois de juillet et tous les jours du mois d'août sauf le mardi.

3_lièvreIssue de l’École des beaux-arts d’Angers, Séverine Lièvre, utilise une technique ancienne du Moyen-Orient, le fixé sous verre. Cette technique constitue un véritable tour de force puisque, peignant un verre destiné à être retourné, elle doit commencer par les détails et finir par le fond.
Dans ce jeu entre l’envers et l’endroit, elle met en évidence et réinterprète les perspectives et les grands angles avec un intérêt tout particulier pour les lignes de fuite des carrelages, les motifs de tapisseries murales ou les routes.

Réinterprétés avec des couleurs vives, parfois acidulées, des moments de vie insignifiants se retrouvent sublimés par cette nouvelle vision.

Autre sujet, le non-retour. Images d’attentats, d’accidents nucléaires, de guerres ou de catastrophes naturelles, tsunamis ou tremblements de terre,… les scènes dépeintes ont ce caractère irréversible et traduisent une certaine idée de la fin du monde. Autant de scènes de catastrophes survenues au XXIe siècle et appartenant aujourd’hui à la mémoire collective.

Dans la même démarche, Séverine Lièvre a réalisé une collection de résines : voitures accidentées, cristallisées au moment même de leur chute, des blocs, transparents comme de la glace, qui portent également les stigmates de l’accident…